© 2019 bling. studio. All rights reserved.

A PROPOS

PROJETS

CONTACT

 Objet 2018
Verre soufflé bouche.
340 x 200 mm.

La chope, dont le nom vient de l’alsacien "schoppe" (signifiant "grand verre à bière"), est un récipient de la forme d’un gobelet cylindrique, et muni d’une anse, dans lequel on boit de la bière. 

D’après l’Académie française, pour avoir l’appellation de "chope", sa contenance doit être de 50 cl, soit une pinte.

 

Outre cette unité de mesure, il existe une grande variété de formes, de matériaux utilisés (bois, terre cuite, grès, étain, porcelaine, zinc, etc.), et d’esthétiques. La chope peut être lisse, ou ornée de reliefs, d’écritures, de motifs, d’illustrations, de décors, puisqu’elle sert aussi de support commercial et publicitaire pour les brasseries.

 

La chope à bière peut également être munie d’un couvercle, cette caractéristique remontant au XIVe siècle, en Allemagne. À l’époque, la peste noire fait rage et les moustiques infestent l’Europe. Afin de mettre un terme à la propagation de ces fléaux, on décide de fermer tous les récipients contenant des denrées alimentaires, y compris les "pots à bière". Ces pots reçoivent un couvercle en étain.

 

Une fois la peste enrayée, on aurait pu se débarrasser des couvercles, mais ceux-ci ont acquis au fil du temps une nouvelle fonction. Les Allemands (surtout dans le sud du pays) savourent traditionnellement leur bière dans un  "Biergarten" (ou "jardin à bière"), qui sont situés à proximité des brasseries. La bière était en effet conservée dans des caves fraîches, à l’ombre des marronniers. Or ces arbres ne se contentaient pas d’apporter une ombre agréable : de leurs branches tombaient insectes, fleurs ou feuilles, et le couvercle de la chope empêchait tout cela d’atterrir dans la bière. De plus, il permettait de maintenir la boisson à température constante. 

 

Le nettoyage de ces chopes à couvercle en étain était peu commode et trop onéreux. On les remplaça donc petit à petit par des chopes transparentes en verre, surtout que lorsqu’on servait la bière, il fallait que le trait de remplissage soit bien visible.

Les chope plus raffinées, avec couvercle en étain et gravures élaborées, sont aujourd’hui plutôt des pièces de collection.

 

La chope constitue l’objet emblématique de dégustation de la bière, en tant que contenant créé spécifiquement pour cette boisson ; la forme de l’objet découle directement de l’usage des buveurs de bière allemands.

Ce vase reprend le couvercle fonctionnel de la chope (permettant de protéger le liquide à l’intérieur, mais également quelques fleurs, tout en en laissant sortir quelques-unes), tout en s’inspirant des matériaux opaques des anciennes chopes, avant l’apparition et la généralisation du verre transparent.